Back to basics 6 - 14 Juin 2012 à Centrale Paris

Retours d'expérience sur la chaine numérique :

mythes et réalités

Le concept de chaine numérique, apparu il y a quelques années, a toujours suscité et suscite encore beaucoup d'intérêt sinon parfois de l'enthousiasme dans les milieux industriels. Il constitue pour beaucoup une solution permettant de fluidifier la communication entre les nombreux métiers de l'entreprise depuis les études d'avant-projet jusqu'à la maintenance et le retrait des systèmes en passant bien entendu par l'industrialisation et la production.

Chaine numérique, maquette(s) numérique(s) ...  autant de concepts très attractifs donc. Mais qu'en est-il vraiment sur le terrain ? Qu'est-ce qu'une chaine numérique ? Comment peut-on la caractériser et quels regards peut-on porter sur son déploiement ? Comment a-t-on implémenté cette fameuse chaine numérique dans les différents domaines de l'ingénierie et de l'industrie ? Quels ont été les gains mais aussi les difficultés rencontrées ? Sur quels périmètres ? Quels retours sur investissement espérait-on et qu'a-t-on effectivement obtenu ?

La journée a tenté d'apporter quelques éléments de réponse à ces questions. Une large place a été faite aux témoignages issus de différents horizons et aux échanges entre participants, comme toujours lors des journées Back to basics.

La journée a rassemblé près de 70 personnes provenant des sociétés ou organismes suivants : ACCENTURE, AFNOR, AIRBUS, ALTRAN, AREVA, Arts et Métiers ParisTech, ASSET Partners, AUTODESK, BERTIN Technologies, CAD Magazine, CAPGEMINI, CETIM, CIMPA, DASSAULT SYSTEMES, DCNS, EADS ASTRIUM, Ecole Centrale Nantes, Ecole Centrale Paris, EUROSTEP, EXA, GEVELOT, LINOBJECT, Lycée Jean Jaurès, MBDA, MINERVA PLM, OXYLANE, PI3C, PTC, POCHET, RENAULT, RICHEMONT, ROLEX, SAFRAN, SEGULA TECHNOLOGIES, SIDEL, SUPII MECAVENIR, STAUBLI, TOHTEM, UGC, Université de Versailles, VINCI CONSULTING.

Programme de la journée

Les fichiers ne sont accessibles qu'aux seuls membres de l'association et aux participants ayant acquitté leurs frais d'inscription.

09h00 - 09h30 Accueil des participants - Café & croissants

09h30 - 09h45 Allocution de bienvenue - Pascal MORENTON (Ecole Centrale Paris), Président de l'association PLM lab

09h45 - 10h30  La maquette numérique en ingénierie vue par un praticien par Daniel MUCZYNSKI (Société EADS ASTRIUM)

10h30 - 11h15 Identification et déploiement de chaines numériques par Romuald GUILBAUT (Société POCHET DU COURVAL) - Présentation non publiée pour raison de confidentialité

11h30 - 12h15  Chaine de conception d'un soubassement de véhicule par François BAUDLOT (Société RENAULT)

12h15 - 14h00 Repas

14h00 - 14h45  Exploitation des données d'ingénierie dans les phases de fabrication et de montage par Claude SALIOU (Société DCNS)

14h45 - 15h30  Le calcul dans une chaine numérique : comment gérer les interactions entre les différents métiers du développement par Frédéric GILLES (Société EXA)

15h30 - 15h45 Pause

15h45 - 16h30 Table ronde animée par Denis DEBAECKER (Société Vinci Consulting)

16h30 - 18h00 Echanges et réseautage

Tous les métiers qui font un usage d'un modèle numérique sont concernés par le thème : l'idée est de montrer les gains mais aussi les difficultés à faire passer de l'information numérique d'un métier à l'autre en gardant une cohérence des différents modèles développés.

Il me semble que le concept de "chaine" est très attractive intellectuellement parlant mais se heurte souvent dans la pratique à des difficultés majeures pour sa mise en oeuvre notamment quand on parle d'automatisation de certains traitements pour assurer la continuité de cette chaine.

On peut en arriver à des réflexions de fond sur la pertinence et surtout notre capacité de dévélopper un modèle "polymorphe" capable de répondre aux besoins de n métiers, ce qui sous-entend que l'on est capable d'anticiper les besoins de certains maillons aval.

Pour répondre à ta question : tous les métiers peuvent témoigner et pas seulement le bureau d'études ou le calcul et donc autour de la maquette numérique. Il serait même bon que lors de cette journée une diversité de métier soit proposée.

En PJ, une présentation d'ASTRIUM qui est finalement assez bien dans la tonalité de la journée (j'ai sollicité son auteur dont j'attends la réponse), même si elle reste centrée sur la maquette numérique.

J'espère avoir répondu à tes questions.





eXTReMe Tracker