Back to basics 10 du 19 Juin 2014

PLM & Ingénierie concourrante et collaborative

Mettre en place une collaboration entre les métiers : le cas de la mécatronique et autres exemples

Le 19 Juin 2014 au Novotel de Paris Bercy


une vue de l'expérience ATLAS du CERN

L’ingénierie concourante permet d’engager simultanément plusieurs filières « métier » dans un projet, dès le début de celui-ci, afin de favoriser le partage et l’intégration des différents points de vue « métier » dans le cycle de développement. Les avantages à recourir à ce type de dispositif sont nombreux en termes de qualité, cout et délai.

Cette ingénierie concourante peut être considérée comme horizontale comme dans le cas de la mécatronique où mécaniciens, électroniciens et informaticiens travaillent de façon concourante et intégrée à la conception d’un même système, ou considérée comme verticale comme quand, par exemple, un bureau d’études et un bureau des méthodes travaillent de concert à la conception d’un produit et de son processus de fabrication permettant sa réalisation.

D’un point de vue de la gestion des données techniques, avoir recours à l’ingénierie concourante induit le partage d’une information sécurisée, non mature et en constante évolution à travers l’entreprise, parfois étendue, et dans plusieurs filières « métier » en parallèle. Dans ce contexte, l’un des enjeux majeurs peut être résumé par cette phrase :

Les données partageables doivent être accessible à tout moment par les personnes autorisées et avec le point de vue métier adéquat

Pour sa dixième journée d’échanges, l’association PLM lab avait donc décidé d’aborder ce sujet d’importance dans la conduite des activités industrielles dorénavant résolument pluridisciplinaire et traitant de produits ou systèmes d’une complexité croissante.

La dixième édition de nos journées « Back to basics » a été aussi l’occasion d’accueillir des personnalités remarquables qui ont joué un rôle majeur dans le développement du numérique.

Entreprises ou organismes représentées

AIRBUS, AIR LIQUIDE, ALTRAN, ARTESON, ARTS & METIERS PARISTECH, BECPG, BOUYGUES CONSTRUCTION, CAD MAGAZINE, CAPGEMINI, CESAM SEED, CIMPA, DASSAULT SYSTEMES, ECOLE CENTRALE PARIS, ESI GROUP, EUROSTEP, HAGER, IFMA, INRIA, LATECOERE, LGM, MBDA, MINES PARISTECH, NEXTIS CONSULTING,  PROSTEP, ROLEX, SAGEM, SAP, SPACECLAIM, SUPMECA, THALES, UGC, VINCI CONSULTING.

Supports de présentation

Jean-Luc JARRIGE - Expert PLM, société AIRBUS
Retours d'expérience dans de grands programmes aéronautiques

François CAILLOT - Ancien responsable technique du projet PLM du groupe PSA
Retours d'expérience dans le domaine automobile

Gérard BERRY - Chercheur à l'INRIA, Professeur au Collège de France
Spéficication, programmation et vérification des logiciels embarqués de haute sécurité

Claude KORBER - Société VINCI CONSULTING
Retours d'expérience, enjeux et défis de la mécatronique pour le PLM

Francis BERNARD - Membre d'honneur de l'association PLM lab
The Dassault Systemes success story

Jean-Marc BRUN - Membre d'honneur de l'association PLM lab
Mais d'où viennent tous ces merveilleux modèles géométriques ?

Pierre GERMAIN-LACOUR - Membre d'honneur de l'association PLM lab
UNISURF chez Automobiles PEUGEOT






eXTReMe Tracker